Accueil > Les Formations > Le cycle national > Cycle national 2020-2021 : Affronter les transitions : entre prise de (...) > Présentation du thème : Affronter les transitions

Enregistrer au format PDF
Cycle national de formation 2020-2021

Présentation du thème : Affronter les transitions

Affronter les transitions c’est ce que nous devons tous faire dès à présent. Les transitions, c’est la transition numérique. C’est la transition climatique. C’est la transition énergétique, les transitions environnementales. Donc ce sont des sujets lourds qui vont profondément transformer nos sociétés. La difficulté c’est que chaque fois qu’on va trouver une solutions pour régler un problème, cette solution va à son tour poser un autre problème. On est donc dans une situation paradoxale. C’est ce que nous allons étudier l’année prochaine avec les responsables qui feront partie de la promotion 2020-2021.

PROGRAMME PRÉVISIONNEL(CLIQUER ICI)
CONDITIONS D’ACCÈS À LA FORMATION(CLIQUER ICI)
FORMULAIRE DE CANDIDATURE EN LIGNE (CLIQUER ICI

Orientations générales de l’année de formation :

Le cycle de formation de l’IHEST continue d’approfondir la question des transitions, abordée en 2019-2020 sous l’angle des représentations et des récits que s’en fait la société. En 2020-2021, la 15e promotion sera invitée à centrer ses réflexions sur les initiatives que la société met en œuvre pour les prendre de front. « Le temps des lanceurs d’alerte est passé, c’est maintenant le temps de l’action », dit par exemple Xavier Huillard, PDG du groupe Vinci1. La question centrale devient désormais l’agir : avancer et pour cela construire des plans d’action dynamiques, adaptables, qui ne sont plus des “planifications” telles que l’on en a connues au XXe siècle. Il s’agit de prendre des décisions laissant à tous les acteurs des marges de manœuvre pour les adapter et les ajuster à un environnement en constante évolution.
Pour autant, agir dans un contexte dominé par les deux bouleversements majeurs que sont la transition écologique et la transition numérique, n’est pas simple. Cela suppose d’abord la prise de conscience, donc la connaissance et la reconnaissance de faits complexes et contradictoires. Cela oblige ensuite à s’interroger sur la capacité d’action en situation paradoxale. Cela conduit enfin à se pencher sur les multiples avancées et initiatives qui sont autant de signaux faibles d’une capacité d’adaptation aux transitions aboutissant à une transformation du monde que nous connaissons.
Le sujet est abordé par le biais de questions volontairement provocatrices, qui touchent aux dynamiques économiques, sociales, politiques, culturelles et éthiques. Elles invitent évidemment auditeurs et auditrices à les préciser, à les approfondir, à les mettre en cause, à relever les écueils, paradoxes, freins, opportunités, bref à exercer leur esprit critique pour appréhender la complexité des faits.
Comme il est de règle à l’IHEST, ce travail de déconstruction et de reconstruction s’appuiera sur la diversité des recherches, la pluralité des analyses des chercheurs de toutes les disciplines, des sciences exactes aux sciences humaines et sociales. Ce faisant, les auditeurs et auditrices se familiariseront avec la démarche scientifique, qui, autant que les connaissances acquises à travers leur formation initiale et leur pratique professionnelle, constitue un atout précieux pour la prise des décisions. Ce travail se nourrira également de la découverte de milieux et de cultures différentes, grâce à des témoignages de professionnels et d’acteurs impliqués, et par des rencontres et visites au sein des territoires en France, en Europe et en Afrique.
1. conférence à l’Ecole des Mines de Paris le 14 novembre 2019

Publié le vendredi 24 janvier 2020,
mis à jour le mardi 28 janvier 2020