Accueil > Les Formations > Le cycle national > cycle national 2018-2019 : L’inconnaissance, vecteur d’inventivité > Sessions du cycle national 2018-2019 > Session 6 : Malaisie, Singapour, quels choix de développement (...)

Enregistrer au format PDF
Cycle national de formation 2018-2019

Session 6 : Malaisie, Singapour, quels choix de développement ?

9-16 février 2019

Pour son cycle national 2018-2019, l’IHEST a choisi de se rendre à Singapour et en Malaisie, du 9 au 15 février. Ce déplacement est le deuxième de la promotion, et fait suite à celui dans la région Hauts-de-France où les auditeurs ont pu étudier une région française face aux défis des transitions.

Les auditeurs seront invités à réfléchir aux options prises par Singapour et par la Malaisie en matière de recherche,d’enseignement supérieur, d’innovation et de développement, en les mettant en perspective par rapport aux enjeux globaux.

On qualifie souvent le mode de développement de Singapour de “disruptif”. De fait, la cité-Etat semble se distinguer par son fort intérêt pour l’innovation et l’attrait d’un futur durable, que ce soit dans le domaine de l’habitat, de la santé et de la vieillesse, de l’urbanisme et des transports, ou encore des services. Les auditeurs y visiteront ainsi le bâtiment à énergie zéro ou se trouve la School of Design and Environment, étudieront la mobilité du futur avec la présentation du programme Singapore MIT Alliance for Research and Technology (Smart) et découvriront les défis de l’intelligence artificielle du pays avec l’initiative AI Singapore.

La Malaisie se distingue par un développement singulier. L’économie de la connaissance y a pris récemment une place de premier ordre. Dans le domaine industriel, le pays a connu au cours des trente dernières années un développement remarquable, caractérisé par une forte montée en gamme de la production, alors que les universités devenaient des instruments de “soft power” pour les étudiants étrangers. Au cours d’un rencontre avec le Dr Muhammed ABDUL KHALID, conseiller économique du Premier ministre, il débattrons de la question du développement et des inégalités en Malaisie. Ils rencontrerons également Madame YEO Bee Yin ministre de l’Energie, des Sciences, de la Technologie, de l’Environnement et du Changement climatique (MESTECC).
Les membres de la Malaysia Digital Economy Corporate présenterons aux auditeurs le projet Cyberjaya : une ville nouvelle, intelligente et connectée, édifiée dans les années 2 000 pour accueillir des multinationales à forte valeur ajoutée.

Publié le lundi 11 février 2019,
mis à jour le vendredi 15 février 2019