Accueil > Les Formations > Le cycle national > Cycle national 2017 - 2018 > Les auditeurs > La promotion Jeanne Barret joue les prolongations en sous-sol

Enregistrer au format PDF
Cycle national 2017-2018

La promotion Jeanne Barret joue les prolongations en sous-sol

Le 2 juillet 2018, à l’invitation de Corinne Bauer, chargée de mission auprès du directeur de projet Cigéo à l’Andra et auditrice de la promotion Jeanne Barret, 2017-2018, dix-sept auditeurs et deux membres de l’équipe de l’IHEST se sont retrouvés à Bure dans la Meuse pour visiter le Centre de Meuse/Haute Marne où l’Andra, l’Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs, conçoit et prépare le projet français de stockage profond de déchets radioactifs, Cigéo, Centre industriel de stockage géologique1.

Le clou de la visite était la découverte des installations situées à 490 mètres de profondeur et permettant de conduire des recherches sur la couche de roche argileuse où est envisagée le stockage des déchets les plus radioactifs et à vie longue. En surface, l’Espace technologique présente aux visiteurs les prototypes de conteneurs de stockage et les techniques pour creuser les galeries et y entreposer les déchets radioactifs.

La journée, à la manière de l’IHEST, a ménagé aussi un long moment de réflexions croisées sur des questions soulevées par ce projet industriel dont l’exploitation s’envisage sur plus d’une centaine d’années. Peut-on accepter l’oubli ? Pourquoi ne pas faire confiance aux générations futures pour trouver une autre solution et s’engager dès maintenant ? Quand et comment être sûr qu’on en sait assez pour décider ? Faut-il réinterroger les choix du passé pour pouvoir les assumer ? Et nombre d’autres questions d’ordre technique, économique, politique ou éthique ont soulevé l’enthousiasme des auditeurs à croiser leurs réflexions, sans tabou, dans toute les directions.

De tels moments d’échange sont d’autant plus nécessaires que le projet Cigéo approche de la phase cruciale de la « demande d’autorisation de création », qui pourrait intervenir en 2019, et que la cinquième édition triennale du Plan national de gestion des matières et déchets radioactifs (2019-2021) fera l’objet d’un débat public au cours du second semestre 20182,3, 4.

La promotion Jeanne Barret avec cette rencontre en pleine actualité a montré, à l’instar de toutes les promotions qui l’ont précédée, qu’elle était résolument engagée dans la poursuite du débat science-société et prête à conduire des initiatives fortes au sein du réseau des anciens auditeurs.


1. Le centre de Meuse/Haute Marne de l’Andra, https://meusehautemarne.andra.fr/
2. Les Plans nationaux de gestion des matières et déchets radioactifs depuis 2007 sur le site de l’ASN, autorité de sûreté nucléaire, https://www.asn.fr/Professionnels/Installations-nucleaires/Dechets-radioactifs-et-demantelement/Plan-national-de-gestion-des-matieres-et-dechets-radioactifs
3. Le débat public en préparation sur le site de la Commission nationale du débat public https://www.debatpublic.fr/plan-national-gestion-matieres-dechets-radioactifs-pngmdr
4. Les éléments du débat public de 2005 sur la gestion des matières et déchets radioactifs, http://www.debatpublic-dechets-radioactifs.org/documents/index.html

Publié le jeudi 5 juillet 2018