Accueil > Les Actualités > Actualités de l’IHEST > Sciences et société : les conditions du dialogue

Enregistrer au format PDF
Etude - CESE

Sciences et société : les conditions du dialogue

Dans une enquête « Les français et la recherche » réalisée fin 2019 par IPSOS, 90% des personnes interrogées disent avoir une bonne image de la recherche et lui faire confiance pour garantir le progrès. Ce que confirment nombre d’enquêtes qui montrent une confiance forte dans la science et ses résultats. Le CESE s’est saisi du sujet avec une étude intitulée « Sciences et société : les conditions du dialogue »

"Si presque tout le monde fait confiance à son GPS, le doute s’installe chez beaucoup lorsqu’il s’agit de nucléaire, d’OGM, de climat, voire de vaccination. Ces mêmes enquêtes montrent un soupçon croissant envers l’objectivité des scientifiques, leur indépendance ou leur capacité à s’extraire de leurs intérêts particuliers. Dès lors que les scientifiques sont convoqués comme experts dans des débats dont les enjeux sont politiques ou économiques et peuvent impacter nos vies, la défiance s’installe.

Je prends pour exemple les débats et les doutes lors de la pollution due à l’incendie de l’usine Lubrizol. A un moment où notre société est confrontée à des défis cruciaux, comme celui de la transition climatique et de la justice sociale, qui impliquent des décisions démocratiquement délibérées et acceptées, cette situation peut être source de légitimes inquiétudes. "

Rapporteur : Gérard ASCHIERI, Ancien président de l’Institut de recherches de la FSU

Cliquez-ici pour lire l’étude « Sciences et société : les conditions du dialogue »


https://www.lecese.fr/travaux-publies/sciences-et-societe-les-conditions-du-dialogue

Publié le lundi 20 janvier 2020